Articles

J'ai connu des hivers...

J'ai connu des hivers plus grand que le mont Kilimandjaro.
J'ai connu des hivers plus long que l'attente que tu m'impose.
J'ai connu des hivers plus beau que n'importe lequel de tes sourires.
J'ai connu des hivers plus magiques que tes plus beaux voyages.
J'ai connu des hivers plus blanc que ta peau.
J'ai connu des hivers plus amusant que ce à quoi tu ris.
J'ai connu des hivers moins éreintant que toi.
J'ai connu des hivers où le vent est moins violent que ceux que tu créés.
J'ai connu des hivers moins froid que ton regard qui s'abat sur moi.
J'ai connu des hivers moins silencieux que toi.
J'ai connu des hivers où j'étais moins malade que l'état dans lequel tu me mets.
J'ai connu des hivers moins violent que toi.
J'ai connu des hivers où je me sentais moins seule qu'avec toi.
Mais malgré ça l'hiver s'en est allé et toi tu es resté...

Je crois en toi

J'ai peut être tendance à être trop gentille, à vouloir toujours faire ressortir le meilleur des gens que j'aime, je veux qu'ils soit heureux et qu'ils ne se trompent jamais dans leur choix. Je peux être pénible et tout le temps sur ton dos et je le sais. J'en ai conscience mais je crois en toi, je crois en toi comme je n'ai jamais crue en personne et ça s'est sans doute parce que tu passe ton temps à te rabaisser, te sous-estimer, ce n'est pas une bonne chose tu sais... 
Tu es unique c'est vrai, mais tu es surtout curieux et toujours en quête de nouvelles informations, t'es passionnant en fait !
Cependant je ne te comprendrais jamais, tu as une volonté de réussir qui pourrait effrayer n'importe qui, je suis  même certaine que si tu voulais voler autant que tu voudrais réussir des ailes te pousseraient sur le dos ! Mais tu ne fais rien pour réussir. Alors, oui, je suis toujours derrière toi à te pousser et à t'encourager (je suis peut être…

Une autre langue

Je suis bête, amoureuse mais bête. L'un engendre peut être l'autre ceci dit. Je t'aime et c'est mon plus grand problème. Tu es pour moi un mystère, artiste du bon temps, cambrioleur de mon cœur. Tu es terrifiant à toi tout seul, mais ça ne me fait pas peur, étrangement. C'est peut être une erreur mais j'ai envie de tenter le coup. Tu es le risque que je veux prendre. Temps pis si je tombe, si je souffre, si j'échoue car au final ça n'aura pas servi à rien. Je t'ai rencontré, essayé d'apprendre ton langage pour te comprendre, pris ta main, suivi dans toutes tes folies et j'en sors grandis, heureuse... en un mot, métamorphosée.

Que des bons sentiments

En réalité tu es la pire chose qui me soie arrivée, tu me rends tellement folle qu'à ta vue je ne peux me contrôler. Si j'ai envie de t'embrasser ? Mais terriblement ! Quand nous sommes côtes à côtes silencieux, sans mots, sans gestes, juste nos regards qui n'osent se croiser, j'aime autant te dire qu'a ce moment si je pouvais tu serais dans mes bras et mes lèvres sur les tiennes. C'est pas si désagréable les papillons dans le ventre, les mains moites, les frissons, le fait de mourir de froid quand tu es légèrement trop loin de moi, se perdre dans tes magnifiques yeux, rester tout près de toi pour pouvoir sentir ton parfum, non, ce qu'il l'est c'est cette souffrance qui me noue l'estomac. Je sais très bien que tu m'aimes ô que oui je le sais mais moi je ne t'aime pas comme ça ! Je sais que tu ne meurs pas quand nos mains, par maladresse, s'enlacent, que quand je te fixe tu ne penses pas "pourquoi elle ne m'embrasse pas …

L'amitié a-t-elle un prix ?

La vie est faite de regrets parait-il, mais a quel prix vivons nous ?
Faire une erreur c'est passable, sûrement, mais essayer de la réparer et en refaire une autre, c'est possible ? Devons nous persévérer jusqu'au bout ? Quand on détient un rêve il ne faut jamais l'abandonner mais quand il s'agit de relations humaines à combien d'erreurs avons-nous droit ? Je n'ai jamais été très douée pour ce genre de choses, mes amis le savent, sur tout un... Je m'excuse pour lui, il ne doit pas comprendre ce que j'essaye de dire mais maintenant je sais. Je n'ose pas lui dire, au prix de notre amitié sans doute. Vouloir persévérer, dire les choses, apprendre des gens, et toutes ces choses qui font que je devrais percer l'abcès mais à quel prix encore une fois ? Toujours et toujours les mêmes questions, en boucle, comme l'unique vinyle déposé sur le tourne disque de chez vos grands-parents.
Des fois je me surprends à penser que si nous avions des pouvoirs…

Il était un Rosier

Il existe quelques centaines de milliers de lois, ridicule ou non, mais elles ont toutes un point commun: elles visent à nous protéger et pourtant je continue de souffrir.
Ma mémoire et les traces de nos messages sur mon téléphone m'achèvent un peu plus chaque jours. C'est comme si j'avais vécu un rêve mais que ce n'en était pas un, il est bel et bien terminer laissant le peu de magie qui lui reste me ravager le cœur.
Il était une fois une jeune fille, pas très belle et trop rêveuse, mais dynamique et souriante et un beau jeune homme vif et rapide comme l'éclair, ils n'avaient rien en commun et pourtant... Elle tomba amoureuse, il l'en empêcha, elle chercha à devenir son ami, il la laissait pédaler dans la semoule, notre histoire pourrait se résumer de la sorte mais il y a eu aussi à mon grand étonnement un après, une seconde tome de ce «Il était une fois». Nos longues conversations le soir, le fait que je ne puisse plus me passer de toi et que malgré tout…

Il était un Rosier

Il existe quelques centaines de milliers de lois, ridicule ou non, mais elles ont toutes un point commun: elles visent à nous protéger et pourtant je continue de souffrir.
Ma mémoire et les traces de nos messages sur mon téléphone m'achèvent un peu plus chaque jours. C'est comme si j'avais vécu un rêve mais que ce n'en était pas un, il est bel et bien terminer laissant le peu de magie qui lui reste me ravager le coeur.
Il était une fois une jeune fille, pas très belle et trop rêveuse, mais dynamique et souriante et un beau jeune homme vif et rapide comme l'éclair, ils n'avaient rien en commun et pourtant... Elle tomba amoureuse, il l'en empêcha, elle chercha à devenir son ami, il la laissait pédaler dans la semoule, notre histoire pourrait se résumer de la sorte mais il y a eu aussi à mon grand étonnement un après, une seconde tome de ce «Il était une fois». Nos longues conversations le soir, le fait que je ne puisse plus me passer de toi et que malgré tou…